logo ANNALES DE L'INSTITUT FOURIER

With cedram.org
Table of contents for this volume | Previous article | Next article
J. L. Doob
A non probabilistic proof of the relative Fatou theorem
Annales de l'institut Fourier, 9 (1959), p. 293-300, doi: 10.5802/aif.93
Article PDF | Reviews MR 22 #8233 | Zbl 0095.08203 | 9 citations in Cedram

Résumé - Abstract

L’auteur démontre en s’appuyant sur la thèse de Mlle Naïm le résultat suivant qu’il avait établi grâce aux probabilités : dans un espace de Green, si $u$ et $h$ sont surharmoniques $>0$, $u/h$ admet en tout point de l’espace ou de sa frontière de Martin une ``limite fine" finie, sauf sur un ensemble de mesure nulle pour la mesure associée canoniquement à $h$. Puis, il peut même affaiblir l’hypothèse $u>0$.

Bibliography

[1] M. BRELOT, Le problème de Dirichlet. Axiomatique et frontière de Martin (J. Math. pures et appl., 35 (1956), 297-335).  MR 20 #6607 |  Zbl 0071.10001
[2] A. P. CALDERON, On the behavior of harmonic functions at the boundary (Trans. Amer. Math. Soc., 68 (1950), 47-54).  MR 11,357e |  Zbl 0035.18901
[3] J. L. DOOB, Conditional Brownian motion and the boundary limits of harmonic functions (Bull. Soc. Math. France, 85 (1957), 431-458). Numdam |  MR 22 #844 |  Zbl 0097.34004
[4] L. NAÏM, Sur le rôle de la frontière de R. S. Martin dans la théorie du potentiel (Ann. Inst. Fourier, 7 (1957), 183-281). Cedram |  MR 20 #6608 |  Zbl 0086.30603
top